Une soixantaine de migrants occupent un hôtel désaffecté du centre de Bruxelles

Une soixantaine de migrants occupent depuis mercredi soir l’hôtel Astrid, un établissement désaffecté situé place du Samedi, non loin de la place Saint-Catherine, à Bruxelles.

Leur installation dans le bâtiment s’est déroulée sans incident. Le collectif prendra contact avec le propriétaire des lieux et espère qu’une solution plus pérenne pourra être trouvée à l’approche de l’hiver.

Les migrants du collectif la Voix des Sans-Papiers occupaient depuis juillet dernier une maison de repos vide d’Etterbeek. Le bourgmestre de cette commune avait en effet réquisitionné le bâtiment qui devait prochainement faire l’objet de travaux de rénovation. Une convention avait été passée avec les migrants pour leur permettre d’occuper temporairement ce bien jusqu’au 15 septembre prochain.

C’est faute de solutions de réhébergement, que les migrants de la Voix des Sans-Papiers ont décidé ce mercredi d’occuper un hôtel désaffecté du centre-ville. Le collectif espère à présent que le bourgmestre de la Ville de Bruxelles prendra une initiative similaire à celle de son homologue d’Etterbeek, en réquisitionnant un bâtiment.

Belga

Partager l'article

14 septembre 2017 - 06h45