Découvrez   

Sept réfugiés arrêtés chez Globe Aroma : le monde culturel se mobilise, Philippe Close demande un rapport

Trois jours après l’arrestation musclée de sept réfugiés au siège de l’association Globe Aroma, qui s’occupe notamment de projets culturels pour les personnes réfugiées ou les sans-abris, le monde culturel se mobilise face à de telles procédures.

L’arrestation de sept réfugiés au siège de l’association Globe Aroma fait réagir. Le personnel de l’ASBL située à Bruxelles ne s’attendait pas à une telle vague d’arrestations, alors que l’association tente de mener des actions pour l’accueil des réfugiés via des activités culturelles. Parmi les sept personnes arrêtées, l’une d’entre elles a retrouvé la liberté, deux ont été expédiées en centre fermé et les quatre autres ont reçu un ordre de quitter le territoire.

Suite à cette action de police, de nombreux acteurs du monde culturel s’indignent alors que le ministre flamand de la Culture Sven Gatz (Open VLD) y va de son commentaire et demande des explications au ministre fédéral de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA). Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) a également demandé un rapport pour savoir ce qu’il s’est exactement passé durant cette soirée, explique Bruzz. Selon le cabinet du bourgmestre, l’action a été menée par les autorités fédérales, et les policiers de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles étaient présents “en soutien”.

Alda Greoli “consternée”

La ministre francophone de la Culture Alda Greoli (cdH) fait part, de son côté, de sa “consternation”. Elle dit ressentir “une profonde tristesse de ce que des activités culturelles et associatives, dont le rôle premier sont l’intégration et l’émancipation personnelle, puissent être ainsi la cible d’événements traumatisants à la fois pour les personnes visées et pour les organisateurs”, indique-t-elle dans un communiqué. Elle partage aussi l’indignation des acteurs culturels, souligne-t-elle, et des nombreuses personnes qui aident chaque jour les nouveaux arrivants dans leurs démarches et dans leur intégration. (avec Belga)

■ Reportage de Thomas Dufrane et Camille Dequeker.

Partager l'article

12 février 2018 - 17h59
Modifié le 13 février 2018 - 06h45