Le principal organisateur de salons exhorte la Ville de Bruxelles à rénover les palais de Brussels Expo

Heysel - Palais 5 - Illustration Belga Hatim Kaghat

“Neo, c’est formidable. Mais c’est surtout dans la remise à niveau de Brussels expo qu’il faut investir en priorité”, a exhorté jeudi Philippe Lhomme, le président de la société Deficom, à l’occasion de la conférence de presse de présentation du salon Batibouw.

“L’année dernière, j’avais mis en garde contre le projet d’un stade de football, mais aussi d’un centre de congrès et de loisirs sur le parking C du Heysel”, a rappelé l’organisateur de Batibouw, mais aussi du salon de l’alimentation, du salon des vacances ou encore de Cocoon. “Les milliers de places de parking en moins mettaient en danger la vie de Brussels Expo. Ce projet de stade est heureusement mis aux oubliettes de l’histoire.”

Lire aussi : Le salon Batibouw fêtera sa 60e édition du 21 février au 3 mars 2019

“Mais à présent, la priorité doit aller à la rénovation des palais de Brussels Expo. Neo, c’est certes formidable, mais les halls de Brussels Expo ont désespérément besoin d’une rénovation. Ces bâtiments ne sont pas dignes de Bruxelles, capitale de l’Europe. Je tire la sonnette d’alarme et en appelle à la Ville de Bruxelles. On risque d’avoir côte à côte un Neo flambant neuf et un Brussels Expo complètement obsolète”, indique-t-il.

La Ville de Bruxelles n’a pas encore fait de commentaire suite à ces déclarations.

Avec Belga – Photo : Belga/Hatim Kaghat

Partager l'article

13 décembre 2018 - 16h22