Plan Canal : 20 personnes interceptées lors d’une action policière à Bruxelles

Vingt personnes signalées ont été interceptées dans la nuit de mardi à mercredi lors d’une action policière menée à Bruxelles dans le cadre du Plan Canal, indique mercredi la police fédérale. L’opération visait principalement les drogues, les armes prohibées et l’usage de documents faux et falsifiés, mais également les cambriolages et home jackings.

Il s’agissait de la troisième action ‘Full Integrated Police Action’ (FIPA) effectuée dans la Région de Bruxelles-Capitale. Quatre zones de police (Bruxelles-Capitale Ixelles, Uccle-Watermael-Boitsfort-Auderghem, Bruxelles-Ouest et Montgomery) y ont participé.

Au total, 406 personnes et 489 véhicules ont été contrôlés et 1.356 contrôles grâce à l’ANPR, des caméras capables de lire les plaques d’immatriculation, ont été effectués, détaille la police fédérale. Vingt personnes signalées et cinq personnes non autorisées ont été retrouvées sur le territoire, onze personnes ont été arrêtées, une autre détenait des armes interdites et 17 cas de drogue ont été enregistrés, poursuit-elle. Par ailleurs, 549 personnes ont été soumises à un alcootest, dont 14 étaient positives.

La Police Judiciaire Fédérale a mis à disposition des spécialistes en vols qualifiés, traite d’êtres humains, drogues et documents faux et falsifiés. L’Office des Etrangers a quant à lui mis à disposition des spécialistes pour l’immigration illégale. Le Parquet de Bruxelles a renforcé l’action sur le terrain en mettant à disposition des magistrats.

Avec Belga, photo Belga

Partager l'article

13 septembre 2017 - 17h53