Une nouvelle galerie funéraire à Laeken : Bruxelles veut redonner de la grandeur à ses cimetières

Les autorités de la Ville de Bruxelles souhaitent replacer les cimetières remarquables de Laeken et de Bruxelles sur la carte des visites incontournables à Bruxelles aux yeux des citoyens bruxellois, mais également d’éveiller intérêt et curiosité auprès des touristes ce patrimoine funéraire exceptionnel.

Outre l’inauguration des galeries funéraires du cimetière de Laeken, qui viennent d’être totalement restaurées, la Ville a également édité un guide pratique, truffé d’anecdotes historiques, à même de rendre toute visite instructive et enrichissante. Ces visites consistent en un parcours guidé (aux côtés d’un guide-mascotte nommé Ernest) et explicatif d’un certain nombre d’arrêts devant des monuments remarquables et personnalités qui ont marqué l’histoire de la Ville de Bruxelles.

En outre, des postes de gardiens de cimetière ont été créés dans chaque cimetière afin de permettre un meilleur accueil et accompagnement des visiteurs. Un poste de conservateur de cimetières a également été développé dans le but de gérer l’ensemble des cimetières et les projets qui les concernent en concertation avec la Direction. Enfin, les cimetières de Bruxelles et Laeken ont été inscrits sur la carte des Cimetières remarquables d’Europe par le biais de l’ASCE (Association of Significant Cemeteries in Europe).

Des galeries funéraires remises à neuf

Une rénovation complète des galeries funéraires a été exécutée dans le but d’embellir ce lieu et de mettre en valeur le patrimoine qu’il abrite.

La construction des galeries funéraires du cimetière de Laeken s’étend sur une période allant de 1876 à 1935. La partie la plus ancienne est de style néoclassique, tandis que les dernières galeries ont été construites dans le style Art déco. En tout, elles comptent 4 061 niches individuelles et une série de caveaux de tailles différentes, réservés à quelques grandes familles bourgeoises de Bruxelles (Bockstael, Poelaert, Van Volxem, Vaxelaire…).

Les niches souterraines sont reliées à des monuments en surface, de dimensions et degrés d’élaboration variés. La partie ancienne des galeries et les monuments en surface correspondants ont été classés comme monument en 1997. Les galeries sont entièrement souterraines, ce qui les rend uniques.

L’infiltration d’eau a toutefois fort dégradé le monument, affectant la stabilité de la structure en béton et causant des dommages irrémédiables aux sculptures et pierres tombales. Considérant que la construction souterraine primait sur les monuments en surface, il a été décidé en concertation avec la Direction des Monuments et Sites qu’il fallait démonter les monuments funéraires standard de la Ville de Bruxelles, afin de réaliser une étanchéité à l’eau convenable et la plus permanente possible. Ainsi, 269 tombes ont été démontées et toutes restaurées sur place. Les anciennes voûtes en béton non armé, dégradées par les infiltrations d’eau, ont été suspendues à une nouvelle structure en béton.

Dans les galeries, les interventions ont été menées différemment selon que l’on se situe dans la zone protégée ou non. De nombreuses plaques funéraires souterraines ont également été démontées, afin d’en restaurer le support et de garantir leur bonne conservation à long terme. Ces démontages ont été réduits au minimum dans la zone classée.

Cette rénovation s’est étalée sur une période de 4 ans de 2013 à 2017 et a coûté quelque 5,5 millions €.

Une accessibilité optimalisée

Les cimetières de Laeken (considéré comme le Père Lachaise bruxellois) et de Bruxelles possèdent chacun une voiturette électrique afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de se faire conduire dans les différents recoins des cimetières. Ces voiturettes sont également à la disposition des familles avec enfants en bas-âge.

La Ville de Bruxelles a également renforcé et rénové la signalisation à l’entrée des cimetières et sur les grilles d’accès de ceux-ci afin de créer une cohérence visuelle et de rendre l’appartenance du lieu à la Ville de Bruxelles plus facilement reconnaissable.

Heures et jours d’ouverture :

  • passent de 6 jours sur 7 à 7 jours sur 7
  • tous les jours de l’année sauf le 25 décembre et le 1e janvier
  • de 8h30 à 16h30 avec la dernière entrée possible à l’intérieur de l’enceinte des cimetières à 16h00

Pour la Toussaint :

  • les heures d’ouverture sont étendues de 8h00 à 18h00 avec la dernière entrée à 17h30
  • à cette occasion, la cérémonie officielle du 1e novembre sera organisée par les autorités communales et de nombreuses visites guidées sont organisées par Laeken découverte. Le programme complet des visites guidées est disponible sur le site internet de Laeken Découverte.

Une page Facebook dédiée aux cimetières de la Ville de Bruxelles, qui reprend à la fois les infos pratiques, les événements et actualités, mais qui met aussi en valeur certains monuments particulièrement impressionnants et remarquables, a été créée.

D’autres projets seront bientôt organisées, comme une exposition photo.

>La Région bruxelloise lance un parcours pour découvrir les cimetières de la Région

  • Reportage de Camille Tang Quynh et Quentin Rosseels

Partager l'article

24 octobre 2017 - 17h22