Découvrez   

Neder-over-Heembeek : 101 postes supprimés au siège central de Solvay

Un conseil d’entreprise extraordinaire avait lieu ce mercredi matin au siège central de Solvay quant à une restructuration au sein du groupe belge spécialisé dans la chimie.

Selon des informations syndicales confirmées à bonne source, 101 postes vont être supprimés au siège central de Solvay à Neder-over-Heembeek. 37 nouveaux postes vont également être créés, en compensation, alors que 15 autres vont être transférés à l’étranger. La suppression effective du nombre de postes devrait donc être de près de 80 postes sur un site qui compte près de 900 emplois.

Les secteurs principalement touchés par cette restructuration sont les secteurs de support, à savoir l’informatique, la finance, la communication et des postes de cadres. Cette réorganisation s’inscrit dans le cadre de la stratégie G.R.O.W. annoncée fin 2019, confirme l’entreprise dans une déclaration. “La nouvelle réalité économique due à la pandémie de Covid-19 a accéléré les changements“, explique-t-elle.

Une procédure Renault va être enclenchée pour poursuivre ces négociations sociales. “La volonté des syndicats est de limiter la casse sociale. L’accent sera mis sur le reclassement en interne, la question des départs en volontaire ou des solutions de pré-pension. Il y aura aussi un suivi en cas de licenciement”, indique Michel Barbuto, de la CSC, dans Toujours + d’Actu.

Le groupe belge Solvay emploie près de 24 000 collaborateurs dans 64 pays, dont près de 1 700 en Belgique.

Gr.I. avec Fabrice Grosfilley – Photo : Belga/Virginie Lefour

Partager l'article

13 janvier 2021 - 12h15
Modifié le 13 janvier 2021 - 12h59