Mobilité : la Ville de Bruxelles s’opposera à l’élargissement du ring

La Ville de Bruxelles a présenté ce jeudi son accord de majorité pour les six ans à venir. Un document de 180 pages. Au chapitre mobilité et stationnement, la nouvelle équipe dit vouloir s’engager pour “une ville en mouvement où l’air pur et les rues sont sûres.”

Entre autres propositions, la nouvelle équipe, en vue d’améliorer la qualité de l’air “s’opposera à l’élargissement du Ring.” La majorité demande ainsi à la Région bruxelloise “d’engager un dialogue avec la Région flamande en vue d’accélérer la mise en oeuvre d’alternatives à la voiture dans les trajets vers et depuis la capitale et d’apater les infrasytructures pour encourager la voiture partagée.”

Une position qui tranche avec celle de la majorité sortante (PS-MR-Open Vld). L’échevine de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD) avait indiqué cet été que la commune était favorable au projet d’élargissement, annonce que le bourgmestre Philippe Close (PS) s’était empressé de nuancer, expliquant que la Ville ne prendrait pas position et se rangerait à l’avis de la Région.

Pour le reste, en matière de Mobilité, la nouvelle équipe prend une série d’engagements.

Les modes de transport seront hiérarchisés, donnant la priorité aux piétons, suivis des cyclistes, des transports en commun et enfin de la voiture, promet l’accord de majorité.

Ainsi, la zone 30, actuellement en vigueur dans le Pentagone, sera élargie et les contrôles renforcés par l’augmentation du nombre de radars et de brigades cyclistes. Un plan d’action pour une meilleure sécuroté routière sera mis en oeuvre, “en coopération avec les associations et les habitants.

En terme de circulation, la Ville s’engage à réduire la pression automobile. Pour cela, elle prévoit notamment:

  • d’élargir l’offre de voiture partgées dans les différents quartiers et augmenter les stationnements réservés
  • de contribuer aux initiatives régionales de déploiement du réseau de recharge des voitures électriques
  • de limiter l’accès des autocars touristiques dans le Pentagone unquement au chargement/déchargement
  • reculer l’entrée et la sortie de l’A12 et soutenur le projet de la Région d’en faire un boulevard urbain
  • sécuriser et encadrer les les déplacements en “deux-roues” motorisés

BX1 Rédaction

Partager l'article

29 novembre 2018 - 14h26