Les oeuvres de Raphaël s’installent pour un mois à Bruxelles

“Une exposition impossible” s’ouvre samedi au Mont des Arts, au sein du centre de convention Square. On y découvre les reproductions grandeur nature de 45 toiles du maître italien Raphaël.

En avril, cela fera cinq cent ans que le peintre italien Raphaël, maître de la Haute-Renaissance, donnait son dernier coup de pinceau. À l’occasion de l’anniversaire de son décès,  la région italienne des Marches organise dans plusieurs villes européennes “une exposition impossible” qui lui est dédiée. Avant Paris, Vienne ou Moscou, l’exposition fait halte pour un mois à Bruxelles.

On y découvre des reproductions fidèles, grandeur nature, de 45 œuvres de l’artiste dans le même lieu, alors qu’elles sont en réalité dispersées dans 17 pays différents. “Cette exposition permet de découvrir les œuvres de manière plus approfondie, et de pouvoir combiner et comparer des œuvres qui sont normalement très éloignées les unes des autres”, explique Ferdinando Bologna, commissaire du catalogue des œuvres présentées, qui a effectué la sélection, “Plus important encore, cette nouvelle génération de reproductions artistiques, en grandeur nature et en haute définition, permet une meilleure approche des originaux que les originaux eux-mêmes, en raison des conditions de sécurité dans lesquelles ils sont conservés dans les musées et les collections privées“.

En effet, les reproductions sont imprimées sur un tissu transparent, qui est rétroéclairé pour les illuminer et permettre l’observation des détails et des nuances.

Point d’orgue de l’exposition, la reproduction de la fresque de l’Ecole d’Athènes, installée dans le cube vitré du centre de convention.

L’exposition, gratuite, est visible à Bruxelles jusqu’au 14 mars.

ArBr – Photo : Facebook

Partager l'article

15 février 2020 - 13h45