Les Nuits Botanique débutent ce mardi

La 26e édition des Nuits Botanique débute ce mardi et se tiendra jusqu’au 5 mai sur quatre scènes. Sur ces 13 jours, 52 concerts seront proposés, parmi lesquels six avant-premières et 12 présentations de nouveaux projets belges. Quelque 30.000 festivaliers sont attendus.

Parmi les créations spécialement conçues pour les Nuits Botanique, ESINAM, multi-instrumentiste belge, habituée à hypnotiser en solo son public avec des rythmes transes et des mélodies mélancoliques, s’entourera de musiciens pour un concert exclusif au premier soir du festival.

L’artiste belge Mustii a, lui, choisi de réinterpréter, le 29 avril, son album “21st Century Boy”, conçu comme le journal intime d’un jeune garçon en proie à ses angoisses et ses questions existentielles. Il a choisi de dépouiller sa musique pop pour faire ressortir des versions épurées et plus fragiles de ses compositions.

Le compositeur et chef d’orchestre Jean-Paul Dessy présentera une “Grande Clameur”, héritage de Mons 2015 Capitale européenne de la Culture, pour une clôture du festival le 5 mai placée sous le signe de l’Europe. Elle rassemblera plus de 400 choristes et 50 accordéonistes autour d’une évocation originale des figures fondatrices de Mons, dans le chaos de la chute de l’Empire romain.

Le 5 mai, le “Bota kids” offrira une visite des coulisses et de l’architecture du lieu ainsi qu’un concert à destination du jeune public.

De plus, Stephane Ginsburgh interprétera le 12 mai, dans la salle Grand salon, 9 sonates pour piano de Sergeï Prokofiev. Il lèvera le voile sur des fragments d’une 10ème sonate inédite, découverte récemment et dont les thèmes mélodiques et rythmiques ont inspiré une création originale de Jean-Luc Fafchamps.

Belga – Photo : Virginie Lefour

Partager l'article

23 avril 2019 - 07h23