Découvrez   

Les forains manifesteront à Bruxelles ce vendredi matin

Foire du Midi 2020 - Annulation - Capture BX1

Alors qu’ils sont en train de démonter les manèges déjà installés sur le boulevard du Midi, les forains de la Foire du Midi préparent une manifestation avec d’autres forains pour ce vendredi matin dès 8h30. Ils défileront depuis le Heysel vers la Petite ceinture de Bruxelles, avant de revenir vers le parking C dans l’après-midi.

Contraints de ranger leurs attractions et autres kiosques suite à la décision du Conseil National de Sécurité de modifier leur statut en tant qu'”événement”, les forains de la Foire du Midi ne souhaitent toutefois pas en rester là. Deux jours après une réunion avec les autorités de la Ville de Bruxelles, durant laquelle ils ont été informés de la décision du CNS,  ils annoncent une nouvelle action pour faire entendre leur voix. Ils organisation une manifestation ce vendredi matin dans les rues de Bruxelles, nous informent-ils. Des discussions avec la police ont eu lieu ce jeudi pour permettre l’organisation de cette manifestation, dans le cadre des règles sanitaires en vigueur.

Il s’agira d’une action nationale, rassemblant plusieurs forains du pays et près de 500 véhicules, selon Jim Bodet, qui organise cette manifestation. Ils se rassembleront dès 8h30 sur le parking C du Heysel, pour lancer un cortège qui descendra jusqu’à la Petite ceinture de Bruxelles via les avenues des Magnolias et Houba de Strooper, l’avenue du Parc royal, le square Jules de Trooz, l’allée Verte et  le quai de Willebroeck.

Public limité

Les forains souhaitent protester plus généralement contre la décision du CNS de considérer les fêtes foraines comme des événements et non comme des marchés. Ce statut empêche en effet les fêtes foraines d’accueillir plus de 200 personnes en même temps, alors que les marchés ne connaissent pas de limite de public (même si les mesures sanitaires comme la distanciation sociale, le port du masque et la désinfection des mains restent en place).

Jim Bodet assure qu’il n’y aura pas de casse car l’adhésion du public est importante pour les forains. “La foire, c’est du plaisir, pas de la bagarre. On veut garder cette image-là”, explique Jim Bodet à l’agence Belga. Il ajoute que cette manifestation vise à faire entendre les difficultés du secteur, à la suite de la crise sanitaire du coronavirus. “C’est la troisième année de mon attraction. C’est un gros investissement pour moi. D’autres jeunes comme moi ont investi de l’argent dans des attractions et ils ne peuvent pas ouvrir. Les syndicats belges ont pourtant réalisé des protocoles d’hygiène”, déplore-t-il.

Les forains ont en outre connu quelques mésaventures sur le boulevard du Midi suite à la désinstallation de leurs structures, ce mercredi : ces derniers ont constaté des vols dans leurs manèges alors qu’un couple a été victime d’une agression suite à l’un de ces vols.

Gr.I. avec Thomas Dufrane – Photo : capture BX1

Partager l'article

30 juillet 2020 - 18h45
Modifié le 30 juillet 2020 - 18h56