Le centre sportif Croix de Guerre fait peau neuve à Neder-Over-Heembeek

Un nouveau terrain synthétique et de nouveaux vestiaires ont été inaugurés mercredi après-midi au centre sportif Croix de Guerre à Neder-Over-Heembeek.

Cette rénovation doit permettre de répondre aux demandes croissantes des clubs sportifs. “La Ville de Bruxelles veut rendre ses infrastructures les plus accessibles possible et accueillir un maximum de Bruxelloises et de Bruxellois“, a expliqué le bourgmestre Philippe Close.

Le sport doit pouvoir être pratiqué par toutes et tous dans nos quartiers, et ce dans des conditions optimales.” Les nouveaux vestiaires ont été bâtis dans des locaux répondant aux exigences énergétiques modernes. Cette extension offre désormais aux clubs sportifs deux vestiaires collectifs accessibles aux personnes à mobilité réduite, quatre espaces de stockage et un local de rangement au rez-de-chaussée, ainsi que deux vestiaires collectifs, deux vestiaires destinés aux arbitres et un local de rangement au premier étage.

Un nouveau terrain synthétique écologique a également été posé. Le terrain précédent nécessitait en effet un réensemencement annuel et donc une fermeture des installations de la mi-mai à la mi-août. “Le gazon naturel du terrain n°2 a été remplacé par un revêtement synthétique écologique“, explique Benoit Hellings, échevin du Climat et des Sports. “Un lestage de liège, un matériau alternatif naturel et qui respecte les normes en matière de santé, a été sélectionné.

Par ce choix, il s’agit selon l’échevin de “répondre aux questions soulevées ces derniers mois par les terrains recouverts de billes de caoutchouc“. La Région participe à cette rénovation à hauteur de 1,189 million d’euros. Outre l’amélioration du confort des sportives et des sportifs, l’objectif était également de répondre aux standards de performance énergétique avec de nouveaux bâtiments, a pour sa part fait valoir la secrétaire d’État bruxelloise en charge des Infrastructures sportives communales, Fadila Laanan.

Belga

• Reportage de Marine Guiet et Manon Ughi

Partager l'article

29 mai 2019 - 17h58