Pour l’Afrique, Manneken Pis urine du lait

Manneken Pis a enfilé le costume d’un éleveur africain et urine du lait ce vendredi 1er juin, à l’occasion de la Journée mondiale du lait. L’ONG, Vétérinaires Sans Frontières veut ainsi souligner l’importance du lait en Afrique, où il représente une source importante de nourriture et de revenus.

Plus d’un milliard de personnes vulnérables vivent de l’élevage familial dans le Sud, précise Vétérinaires Sans Frontières.

Alors qu’une vache belge produit en moyenne 25 à 35 litres de lait par jour, une vache africaine ne donne dans le meilleur des cas que 2 à 3 litres. Pendant la moitié de l’année, durant la saison sèche, elles produisent même moins d’un litre à cause du manque d’eau, de pâturages et de soins vétérinaires.

Vétérinaires Sans Frontières soutient dès lors la production laitière en améliorant la santé et l’alimentation des troupeaux. L’ONG vaccine les animaux, donne des formations aux éleveurs et constitue des réserves de fourrage. Ainsi, les vaches peuvent fournir 2 à 3 litres de lait par jour, même pendant la saison sèche.

Ce vendredi, devant le symbolique manneken de la capitale, les passants peuvent profiter d’une dégustation de lait équitable Fairebel, le label des fermiers belges de la coopérative Faircoop.

L’an dernier, une telle action s’était déjà déroulée

En cette journée mondiale du lait, Manneken Pis est vêtu d'une tenue d'éleveur africain, et urine… du lait. Un action de Veterinaire Sans Frontiere. L’ONG souhaite rappeler l’importance du lait dans la lutte contre la faim et la pauvreté en Afrique

Publiée par BX1 sur jeudi 1 juin 2017

avec Belga

 

Partager l'article

01 juin 2018 - 14h29