La fréquentation de l’Atomium a progressé de 15% en 2019

1er septembre oblige, il est temps pour les sites touristiques de faire le bilan de la saison d’été et de la première moitié de l’année. Du côté de l’Atomium, on enregistre une année record en termes de fréquentation, avec 50% de visiteurs en plus par rapport à la même période en 2018.

Depuis le début de l’année 2019 (et jusqu’au 31 août), l’Atomium a décompté près de 452.000 visiteurs. Une première partie d’année particulièrement faste : si la fréquentation se maintient jusqu’en décembre, 2019 devrait prendre la troisième place derrière 2008 (le cinquantenaire du monument) et 2006 (année de la réouverture après les rénovations).

Parmi les visiteurs, on compte un tiers de belges, mais aussi beaucoup de Français, Allemands, Espagnols, Italiens, Britanniques et même Américains. Julia Almau Gonzalez, directrice adjointe de l’Atomium, explique ainsi que “Les publics qui avaient eu assez peur pendant les attentats comme les Allemands et les Américains sont en nette progression“.

L’Atomium connaît donc une belle reprise de sa fréquentation, qui avait baissé après les attentats de 2016. “On a repris doucement notre progression dès 2017 et là il y a eu un boum qui suit les chiffres de la capitale comme destination : c’est une belle année pour Bruxelles“, explique Julia Almau Gonzalez. Selon elle, le succès du monument serait aussi dû à l’installation digitale de son et lumière présente chaque année depuis 4 ans (celle de 2019 a pris fin ce dimanche, mais devrait être réinstallée en mai prochain), et le ticket conjoint avec la visite du musée du design ADAM, qui jouxte l’Atomium.

Le 18 septembre s’ouvrira également une installation immersive faite de décors grandeur nature, à partir des oeuvres du peintre Bruegel.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Thierry Roge

 

Partager l'article

02 septembre 2019 - 19h52