Découvrez   

Haren : 17 animaux saisis par la police chez un multirécidiviste

La police de Bruxelles Capitale-Ixelles ainsi que l’association de protection des animaux Le Rêve d’Aby sont intervenus vendredi dans une propriété de Haren pour y saisir 17 animaux vivant dans des conditions désastreuses, rapporte la DH.

Une patrouille de la police de Bruxelles Capitale-Ixelles et des bénévoles du refuge pour animaux Le Rêve d’Aby sont intervenus vendredi dans une propriété de Haren pour procéder à la saisie de douze moutons, quatre chèvres et un chien détenus dans des conditions désastreuses. Les animaux étaient laissés sur un terrain jonché de détritus et d’objets dangereux, et nourris avec du vieux pain, rapporte la DH.

Les animaux ont été récupérés par les bénévoles de l’association Le Rêve d’Aby, qui ont ensuite été transférés dans d’autres refuges : Equi-Chance, Animal sans toi…t et Sans Collier. “La plupart des animaux sont non tondus et atteints de gale. Leur toison est très sale et collante d’excréments. Ils sont remplis de parasites internes et externes. Une partie des animaux est atteinte d’infection respiratoire”, explique l’association.

Le propriétaire n’est pas un inconnu : l’homme avait déjà fait l’objet de deux saisies d’animaux, en août 2018 et en janvier 2020. Face à cette nouvelle affaire, l’association Le Rêve d’Aby confirme qu’elle se constituera partie civile avec d’autres associations (Animaux en péril, Equi-Chance, Animal sans toi…t et Help Animals). “Nous souhaitons qu’un juge condamne l’individu à ne plus pouvoir détenir d’animaux comme le prévoit la loi sur le bien-être des animaux”, explique Sophie Locatelli de l’association Le Rêve d’Aby.

Gr.I. – Photo : illustration BX1

Partager l'article

06 juillet 2020 - 13h27
Modifié le 06 juillet 2020 - 13h27