Fassi-Fihri sur les allocations familiales: “Le PS a beau menacer, ce n’est pas comme ça qu’il y aura un accord”

Hamza Fassi-Fihri, le vice-président du CDH, était l’invité de l’Interview ce lundi. Il a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw.

A propos de la situation du CDH, Jean-Jacques Deleeuw demande si ce n’est pas “un peu open bar” au sein du parti, après l’affaire Opaline Meunier (pour les élections communales 2018, elle a décidé de rejoindre la liste “Mons en Mieux”, portée par le libéral Georges-Louis Bouchez, allant ainsi à l’encontre de la position de la section locale du CDH. Le parti a donc décidé, de commun accord avec la jeune femme, de mettre fin aux fonctions qu’elle exerçait au sein du parti, ndlr). “Ce n’est pas une liste MR qu’elle va rejoindre, mais une liste d’ouverture d’un candidat MR“, précise Hamza Fassi-Fihri. “Personnellement, je considère que c’est une erreur de jeunesse. Elle fait partie d’une équipe, celle du CDH. Normalement, on joue l’équipe, et on va dans son sens. Elle ne l’a pas fait.

Toujours sur les prochaines communales, le vice-président affirme “qu’il ne fera pas le jeu en première ligne“, mais qu’on allait “l’investir dans les autres niveaux de pouvoir“, tout en restant “présent sur la Ville de Bruxelles“.

Interrogé ensuite sur les allocations familiales – rappelons que le PS a menacé le CDH d’une majorité alternative lors de ses vœux le week-end dernier – Hamza Fassi-Fihri ne mâche pas ses mots. “Ça ne va pas. On ne travaille pas comme ça. Le PS a beau menacer, c’est pas comme ça qu’on trouvera un accord. Nous, on en veut un, on veut qu’il y ait des allocations familiales plus élevées dans leur montant de base. Maintenant, les socialistes disent qu’on serait isolé, etc. C’est faux! Le CD&V nous rejoint, le VLD n’a pas soutenu le modèle PS-Défi. Il y a un débat à avoir au sein du gouvernement, si on veut une solution.

► A lire: Fremault sur les allocations familiales: “Il n’est pas question qu’une majorité alternative vienne s’imposer”

C.TQ/BX1

 

Partager l'article

22 janvier 2018 - 13h15