Incendie au Sofitel de la Toison d’Or : l’origine du feu est accidentelle, selon le parquet

L’établissement situé sur l’avenue de la Toison d’Or a dû être évacué dans la nuit de mardi à mercredi en raison d’un incendie qui a occasionné un important dégagement de fumée.

Les pompiers ont dû évacuer près de 170 personnes durant la nuit. Un client a été retrouvé inconscient et emmené à l’hôpital. Une femme de 49 ans a été également emmenée dans un état critique à l’hôpital : elle est désormais aux soins intensifs et son état de santé évolue positivement. D’autres personnes ont été victimes d’intoxication à la fumée et soignées sur place.

Suite à cet incendie, le Sofitel a été durant de longues heures inexploitable mais pourra rouvrir ce jeudi, nous a confirmé la direction de l’hôtel. En tout, quelque 170 clients de l’hôtel ont dû quitter les lieux. Au matin, ils ont pu récupérer leurs bagages. L’hôtel est en contact avec tous ses clients pour leur proposer un hébergement alternatif, le temps de nettoyer et aérer les lieux, salis par la suie et les fumées.

Les dégâts semblent a priori relativement limités à la cuisine de l’établissement, située au premier étage. La galerie commerçante, située en dessous, a également été touchée, notamment par des infiltrations d’eau.

L’incendie a été signalé aux services d’urgence vers 3h20 du matin. Les pompiers ont ensuite dû déblayer et faire le tour du bâtiment à la recherche de victimes éventuelles. La proximité d’une cage d’escalier a provoqué une propagation rapide de la fumée dans l’hôtel de luxe. Selon les premières constatations de l’expert incendie, citées par le parquet de Bruxelles, la cause du feu est accidentelle. (avec Belga)

■ Reportage de Catarina Letor, Thierry Dubocquet et Paul Bourrières.

Partager l'article

13 mars 2019 - 18h05