Découvrez   

Décès dans une cellule de police : pas d’intervention d’un tiers, révèle l’autopsie

Lundi, un homme arrêté administrativement par la police de la zone Bruxelles Capitale – Ixelles est décédé en cellule, indiquait mardi soir le Parquet de Bruxelles, avisé des faits dans la journée

Les premières conclusions d’autopsie

Ce mercredi midi, la porte-parole du Parquet de Bruxelles, Stéphanie Lagasse, nous confirme que l’autopsie a révélé qu’il n’y a pas eu d’intervention d’un tiers, ni aucune trace de violence. Cette autopsie a été menée ce mercredi matin par le médecin légiste.

L’analyse toxicologique est toujours en cours.

Le déroulé des faits

Lundi, l’homme avait été arrêté administrativement par la zone de police. Nous apprenons que l’arrestation était motivée par un séjour illégal sur le territoire ; il s’agirait d’un ressortissant algérien, ce que le Parquet ne nous confirme pas. L’homme, âgé d’une trentaine d’année, est décédé en cellule.

Il a immédiatement requis la reprise de l’enquête par le Comité P ainsi que la saisie des images de vidéo-surveillance du complexe cellulaire, de même que celles de l’arrestation de l’homme. Une autopsie sera réalisée mercredi par le médecin légiste. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes ayant entouré le décès de cet homme.

Mes pensées vont à sa famille et ses proches“, a tweeté ce mardi en fin de journée le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close. “J’ai eu contact avec le parquet de Bruxelles, le chef de corps et mon collègue @Doulkeridis (le bourgmestre d’Ixelles Christos Doulkeridis, NDLR). Le procureur du roi a confirmé, comme nous tous, sa volonté de faire toute la clarté sur ce décès“, a-t-il ajouté.

Il s’agit du second décès en quelques jours d’un homme arrêté par la police à Bruxelles. Le 9 janvier dernier, Ibrahima B., un jeune de 23 ans, était décédé d’un arrêt cardiaque après son arrestation.

Reportage – Décès d’Ibrahima B. : 400 manifestants dans la rue et des tensions en fin de journée 

Christos Doulkeridis réagit aux déroulé de l’enquête

Ce mercredi après-midi, le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis (Ecolo) a salué sur Twitter “le fait que l’enquête indépendante confiée au comité P ait pu démarrer le plus rapidement possible et nous souhaitons qu’elle pourra faire toute la clarté sur les circonstances de ce décès. Dès le prise de connaissance de ce tragique décès, la zone de police s’est montrée pleinement collaborante avec les services en charge de l’enquête en mettant à sa disposition tous les éléments demandés en sa possession. En effet, comme tou.te.s, elle est désireuse d’une enquête transparente, empreinte de sérénité et permettant de faire la pleine lumière sur les faits“.

 

■ Reportage de Adeline Bauwin et Frédéric De Henau avec Lola Depaepe

Partager l'article

20 janvier 2021 - 07h01
Modifié le 21 janvier 2021 - 07h34