De Lijn : pression des syndicats pour trouver une solution au problème de la gare du Nord

Les syndicats de la société de transport public flamande De Lijn ont déposé un préavis de grève dans le Brabant flamand, dans l’espoir de faire une percée dans le dossier de la gare du Nord à Bruxelles. “Ce n’est pas l’objectif de faire grève immédiatement mais de mettre la pression“, a indiqué Eddy Bronselaer du syndicat chrétien. Une concertation est prévue mardi prochain.

L’insécurité et le manque d’hygiène à la gare du Nord, liés à la présence de migrants en transit, ont été discutés jeudi lors d’une concertation mensuelle entre la direction et les syndicats de De Lijn. Selon le syndicat, cette concertation n’a “pas mené à des réponses claires“. Un préavis de grève a donc été déposé en front commun pour la province du Brabant flamand dont dépendent les lignes vers Bruxelles. “Nous voulons mettre la pression sur la direction et le ministre Ben Weyts pour qu’eux aussi insistent auprès de la Région bruxelloise pour trouver une solution à la problématique de la gare bruxelloise“, explique le syndicaliste.

Belga

Partager l'article

11 avril 2019 - 16h59