Les visiteurs interdits d’entrer au palais de justice

Depuis ce lundi, la consigne a été donnée au service de sécurité à l’entrée “public” du palais de justice de Bruxelles de ne pas laisser entrer les visiteurs. Seules les personnes possédant une convocation de justice peuvent entrer.

Certains professionnels du droit pointent là une entrave au principe de publicité des débats. En effet, les audiences sont toujours ouvertes, même si la plupart des dossiers sont reportés. Les affaires avec détenus, les affaires qui concernent des faits dont la prescription est proche, les affaires qui concernent des prévenus qui présentent un risque de récidive ou des délinquants sexuels sont traités.

Les mesures qui ont été prises au sein des différentes instances judiciaires au palais de justice de Bruxelles manquent d’uniformité et de cohérence, selon divers témoignages. Le ton est monté notamment au sein d’une chambre correctionnelle du tribunal de première instance, lundi matin, entre le président et un avocat de la défense. Le magistrat a imposé la remise d’un dossier, estimant l’affaire non urgente, mais l’avocat de la défense qui assiste le seul prévenu détenu dans ce dossier a exprimé son désaccord.

Selon lui, dès qu’il y a au moins un détenu, l’affaire doit être traitée pour éviter de prolonger une détention qui est préventive. C’est la raison pour laquelle, selon lui, les affaires avec détenus font partie des affaires considérées comme urgentes d’après les recommandations du Collège des cours et tribunaux.

Belga – Photo/Belga – Bruno Fahy

► Retrouvez notre dossier complet sur le coronavirus

Partager l'article

16 mars 2020 - 14h40