Bruxelles-ville: Open VLD et sp.a se déchirent sur les réseaux sociaux

L’échevine bruxelloise de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) et l’ex-échevine des Contrats de quartier Ans Persoons (sp.a), qui a démissionné du collège peu après le départ de Yvan Mayeur (PS), s’accusent de mentir dans le dossier du piétonnier.

Voilà deux personnalités politiques néerlandophones de poids à la Ville de Bruxelles qui ne partiront certainement pas en vacances ensemble. Els Ampe et Ans Persoons ont échangé vendredi sur Twitter de vifs échanges au sujet de la paternité du projet de piétonnier dans le centre-ville. “Le sp.a a vraiment très difficile avec le fait que le piétonnier bruxellois a été mis en place sous la compétence d’une échevine libérale. C’est vraiment pitoyable de lâcher ainsi vos trolls sur moi. Débattre directement, cela ils n’osent pas!”,  a lâché la libérale flamande.

“N’oublions pas qu’Els Ampe voulait surtout construire des parkings et a dû avaler avec beaucoup de difficulté ce piétonnier (avec comme dernière exigence que des voitures puissent encore rouler devant la Bourse, ce qui était pour nous inacceptable)”, lui a répondu cette dernière. S’ensuit un échange où chacune accuse l’autre de déformer ou oublier la vérité. “Tu sais bien que ce que tu dis n’est pas la vérité: c’est moi qui ai mis le piétonnier et les pistes cyclables. C’est à ma demande qu’il a été adapté car il était trop grand (De Brouckère + une partie de la rue du Midi). Oui, je suis pour des parkings (comme à Malines et Gand), toi pas. C’est ça l’histoire”, a ensuite poursuivi l’échevine.

J. Th.

 

Partager l'article

10 août 2018 - 14h21