Bruxelles Nord : les migrants encore autorisés à dormir dans la gare du Nord

Le niveau inférieur du bâtiment CCN, qui abrite notamment la gare du Nord à Bruxelles, ne sera pas totalement fermé durant la nuit, contrairement à ce que rapportaient plusieurs médias lundi, assure le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Les migrants qui y trouvent refuge pourront donc continuer à y dormir. Deux issues seront toutefois fermées “afin de mieux gérer la situation”, précise mardi le cabinet.

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts avait annoncé vouloir proposer à la Région que les arrêts de la société de transport en commun De Lijn soient déplacés du CCN à la place du Nord, pour s’éloigner du flux de migrants. C’était l’une des mesures avancées par la société flamande de transports publics à la suite de la concertation avec les syndicats sur les nuisances autour des arrêts actuels. Les syndicats dénoncent ces désagréments depuis plusieurs mois. Quelques changements provisoires ne les ont pas rassurés et les représentants du personnel ont déposé un préavis de grève la semaine dernière.

Une nouvelle réunion entre les instances concernées – De Lijn, la Région et le gouvernement fédéral – est prévue vendredi.

Avec Belga

►Reportage de Adeline Bauwin et Béatrice Broutout

Partager l'article

16 avril 2019 - 17h55