Découvrez   

Avec ou sans voitures ? Un compromis à la belge pour l’avenir du Bois de la Cambre

Dès jeudi, le Bois de la Cambre rouvrira partiellement aux voitures. L’annonce a été faite officiellement ce mercredi matin par la Ville de Bruxelles, la commune d’Uccle et la Région bruxelloise. Pourtant, il y a un peu plus d’un mois, en plein confinement, la Ville de Bruxelles, en tant que gestionnaire du parc, annonçait que les voitures y resteraient bannies “au moins jusqu’en septembre”.

Pourquoi faire machine arrière ? C’est que depuis une semaine, la fermeture du parc engendre d’importants bouchons sur la chaussée de Waterloo. Une pétition soutenue par la commune d’Uccle a donc été lancée par les pro-voitures… rapidement suivie par une autre lancée par les pro-promeneurs.

Au terme d’une négociation entre la Ville et Uccle, un compromis a donc été trouvé. Personne n’en sort vraiment gagnant, mais personne n’est perdant non plus.

Mais cette solution n’est que temporaire. Dans le cadre du plan GoodMoove mis en place par la Région bruxelloise, plus de 80% du Bois de la Cambre pourrait être réservé aux promeneurs. Seul un axe sera autorisé au voitures : l’avenue Diane. Si cette piste se concrétise, l’artère passera à double sens. Une piste qui risque de ne pas plaire à la commune d’Uccle.

Affaire à suivre, donc…

■ Reportage de Thomas Dufrane, Frédéric De Hénau et Stéphanie Mira

Partager l'article

27 mai 2020 - 16h59
Modifié le 27 mai 2020 - 16h59