Des artistes implantent le message “Welkom” au coeur du parc Maximilien à Bruxelles

Un collectif d’artistes a installé vendredi matin, entre 10H00 et 11H00, des grandes lettres de trois mètres de haut formant le message “Welkom”, au coeur du parc Maximilien, à Bruxelles en signe de solidarité avec les migrants et pour marquer leur désaccord avec les rafles.

Les lettres ont été créées avec des matériaux en bois de récupération, qui ont été peints. Des personnes écrivent déjà des messages de soutien sur la structure. Le message écrit en néerlandais est adressé au secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken. Il vise à dénoncer la politique migratoire en Belgique.

 

“Ce sont des pratiques qui rappellent d’autres époques”, estime une des artistes. “Quand on doit commencer à cacher des gens chez soi parce qu’il y a une crainte de les voir enfermés alors qu’ils sont innocents, on peut dire que ce sont des pratiques fascistes. C’est une période de répression assez intense et sombre. Moi, personnellement, je ne peux pas fermer les yeux devant ça. On se doute que le message va être détruit, parce que le message de l’Europe ce n’est pas Welkom. On a choisi de monter la structure aujourd’hui pour marquer les deux ans d’efficacité que la N-VA fête à Bruxelles”.

Belga, photos Cyprien Houdmont

Partager l'article

22 septembre 2017 - 11h33