Ancienne Belgique : les concerts reprendront dès septembre

L’Ancienne Belgique (AB) entend bien à nouveau insuffler un peu de vie au secteur culturel et musical, lourdement impacté par la crise de coronavirus. Entre conversion des salles, reversement des revenus des billets aux artistes et accueil de compagnies de danse et de théâtre, la salle de concerts présente lundi un plan de reprise optimiste et prometteur.

L’AB annonce lundi qu’elle reprendra ses activités dès le mois de septembre. La salle de concerts donnera la priorité aux concerts à petite échelle, portés par des artistes majoritairement belges. “La Grande Salle sera temporairement convertie en théâtre avec une capacité de 200 personnes. À quelques exceptions près, nous y ferons évidemment la part belle aux concerts intimistes et feutrés dans un cadre adapté”, s’enthousiasme l’AB dans un communiqué. Le programme sera annoncé dans le courant de l’été.

Afin de soutenir ceux qui ont vu leurs revenus fortement chuter, “voire être réduits à néant”, la salle de concerts reversera, cet automne, l’intégralité des revenus de billets aux artistes. Elle ouvrira également ses salles aux petites organisations culturelles bruxelloises afin de leur donner un lieu de représentation permettant le respect des mesures de distanciation sociale. L’AB annonce également qu’elle accueillera des artistes en résidence sur de brèves périodes pour leur permettre de répéter, d’enregistrer ou encore de s’occuper de la préproduction de leurs créations.

Pour finir, la salle de concerts entend refaire une place aux compagnies de danse et de théâtre. Les spectateurs pourront ainsi découvrir l’opéra interdisciplinaire ‘Dance of The Seven Veils’, ‘Spectacles’, une dramaturgie de Louise van den Eede avec le contreténor Benjamin Abel Meirhaege, ou encore l’ensemble polyphonique graindelavoix.

Avec Belga – Photo : capture Google Street View

Partager l'article

29 juin 2020 - 17h52
Modifié le 29 juin 2020 - 17h52