Découvrez   

70.000 personnes dans les rues de Bruxelles pour demander une meilleure politique face aux changements climatiques

Une nouvelle fois, l’appel a été entendu par la population. Les premiers chiffres font état de 70.000 personnes, marchant dans les rues de Bruxelles pour dénoncer l’absence de volonté politique face aux enjeux climatiques.

Une heure avant le départ prévu de la manifestation, 10.000 personnes se trouvaient déjà rassemblées à la gare du Nord. La marche a débuté vers 13h30, avec de l’avance sur le programme. Dans les rangs du cortège, de nombreux jeunes et des familles venues ensemble manifester, pancartes à la main.

Au carrefour Arts-Loi, des manifestants ont protesté en début d’après-midi à l’appel du collectif Act for Climate Justice, contre le manque d’action des autorités face aux enjeux du réchauffement climatique. Ils se trouvaient dans une zone dite neutre interdite à toute manifestation et tentaient de déployer des banderoles. Nous avons appris que seize manifestants – dont des activites et grimpeurs – ont été arrêtés administrativement pour avoir refusé de quitter la zone dite neutre, selon Ilse Van de keere, porte-parole de la police de Bruxelles.

Vers 15H00, les manifestants ont rejoint l’Esplanade Solidarnosc, face au Parlement européen, dimanche vers 15h00. Le collectif organisateur “Rise for Climate Belgium” y a pris la parole, exigeant des politiques “des actes forts et ambitieux contre le réchauffement climatique“.

“L’humanité fait face au plus grand défi qu’elle n’a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité“, ont déclaré les organisateurs, face à la foule de manifestants. “Le combat s’annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien“, ont-ils ajouté.

La Rédaction en ligne, Belga

 

Partager l'article

27 janvier 2019 - 22h36
Modifié le 05 février 2019 - 14h32