Le trafic automobile à Bruxelles a diminué de 55 à 75% en mars

Conséquence de l’épidémie de coronavirus, en mars de cette année, le trafic automobile a diminué de 55 à 75% par rapport à la même période l’an dernier, a indiqué mercredi la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen) en commission du parlement bruxellois.

Malgré cette diminution sensible du trafic, la sécurité routière reste toujours un problème. Dans plusieurs zones de police, une augmentation des excès de vitesse a en effet été constatée. De nombreux conducteurs ont par ailleurs une conduite dangereuse, notamment en téléphonant au volant.

L’utilisation des vélos partagés Villo! a par ailleurs aussi sensiblement reflué avec la pandémie. “L’an dernier à cette époque, on avait recensé 38 000 déplacements quotidiens (avec des vélos partagés). On est retombé aujourd’hui à 10 000”, selon la ministre.

Avec Belga – Photo : Belga/Hatim Kaghat

Partager l'article

15 avril 2020 - 16h19
Modifié le 15 avril 2020 - 17h21