60 radars supplémentaires prévus pour la région de Bruxelles-Capitale

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt prévoit l’achat de 60 radars de contrôle de vitesse, ce qui devrait porter l’ensemble à 149 unités.

60 radars supplémentaires sur la région bruxelloise, c’est ce que prévoit d’acheter la nouvelle ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt. Ce nombre peut encore croître si les communes en font la demande, a affirmé mardi la ministre, en commission Mobilité du parlement régional, à l’occasion de l’ouverture de l’examen du volet Mobilité du projet de budget pour l’an prochain.

On dénombre actuellement sur le territoire de la Région-capitale 89 radars dont 27 étaient défectueux à la fin de la législature précédente. Depuis lors, dix-huit de ceux-ci ont été réparés et six autres le seront d’ici la fin de l’année. Les trois derniers devraient à nouveau être opérationnels en 2020.

► Lire aussi | Le gouvernement bruxellois s’endette pour investir dans la mobilité

Selon Mme Van den Brandt, le budget de la mobilité porte sur 1,274 milliard d’euros, soit 21% du budget régional. Il est en augmentation de 22 millions d’euros, hors recettes propres de la Stib. La ministre a précisé que le présent projet de budget constituait la base pour le lancement des grand projets régionaux au cours des prochaines années: la mise en œuvre de “Good Move” et le démarrage des premiers plans pour des mailles de quartiers apaisés; le déploiement d’une ville 30, prévu via le budget sécurité routière, des investissements importants dans les infrastructures cyclables, le traitement des points noirs, et des investissements massifs dans les transports publics, comme en témoignent les dotations d’investissement de la Stib et de Bruxelles Mobilité.

Belga

Partager l'article

19 novembre 2019 - 14h48