Le 5 juin, les Bruxellois et navetteurs sont invités à utiliser les solutions de mobilité partagée pour réduire le trafic

Bruxelles, l'une des trois villes les plus touchées par les embouteillages - BX1

À l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, le mercredi 5 juin, les autorités bruxelloises souhaitent pousser les Bruxellois et navetteurs routiers qui travaillent à Bruxelles à utiliser un autre mode de transport. Dans le but de réduire le trafic routier et améliorer la qualité de l’air dans la capitale.

Ce mercredi, le gouvernement bruxellois a présenté au Comité de concertation interfédéral sa proposition d’organiser une journée spéciale le 5 juin prochain pour améliorer la qualité de l’air à Bruxelles et réduire le trafic automobile. Durant cette journée mondiale de l’environnement, la Région bruxelloise souhaite pousser les habitants de la capitale et les navetteurs routiers qui viennent travailler sur Bruxelles à utiliser un autre mode de transport.

Ainsi, les solutions de mobilité partagée (co-voiturage, télétravail, transports en commun, parkings de transit…) seront mis en avant durant cette journée, tant auprès du public que dans les entreprises bruxelloises. “Le gouvernement bruxellois confirme sa volonté d’organiser cette journée avec l’ensemble des partenaires institutionnels et socio-économiques afin de mettre en œuvre une campagne de sensibilisation commune pour promouvoir une manière partagée de se déplacer de/vers Bruxelles”, explique la porte-parole du ministre-président Rudi Vervoort (PS).

Cette campagne pourrait être répétée lors de la prochaine semaine de la Mobilité, prévue en septembre 2019.

Gr.I. – Photo : illustration Belga

Partager l'article

27 mars 2019 - 15h23