Les caméras ANPR vont désormais repérer plusieurs infractions en ville

Les caméras ANPR, capables de lire automatiquement les plaques d’immatriculation des véhicules, vont désormais repérer de nouvelles infractions routières, rapportent ce vendredi les quotidiens du groupe Sudpresse, selon une information du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR).

Actuellement installées pour repérer principalement les infractions des routiers, les fameuses caméras automatiques ANPR vont désormais s’intéresser également aux conducteurs de véhicules plus légers.

Ces caméras automatiques permettent de lire automatiquement les plaques d’immatriculation et donc de verbaliser directement les contrevenants repérés. Une manière de palier aux manques humains, et de traiter plus rapidement ces infractions.

Dès le 1er juillet prochain, ces caméras pourront repérer si un véhicule se trouve en infraction sur un carrefour alors que le feu est passé à l’orange ou au rouge, si un conducteur s’est engagé sur une bande de circulation surmontée d’une croix rouge ou encore si un conducteur n’a pas respecté un panneau ou un marquage au sol interdisant de tourner ou de faire demi-tour. Les camions qui ne respectent pas l’interdiction de dépasser en cas de mauvaises conditions climatiques seront également repérés et verbalisés par ces caméras ANPR.

Les quotidiens du groupe Sudpresse indiquent également que des arrêtés royaux publiés ce vendredi au Moniteur belge montrent des modifications pour certaines infractions. Ainsi, l’engagement sur une bande de circulation surmontée d’une croix rouge sera désormais une infraction du 3e degré, passible d’une amende de 175 euros. Les camions qui dépassent lors de mauvaises conditions climatiques risquent désormais une amende de 116 euros, puisque l’infraction passe au 2e degré.

Enfin, le texte autour de la bande d’arrêt d’urgence a été modifié : il est strictement interdit d’y circuler, qu’il y ait une ligne blanche continue au sol ou non.

Gr.I. – Photo : Belga/Jonas D’Hollander

Partager l'article

31 mai 2019 - 09h21