Un directeur d’école engage des poursuites contre la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le désespoir des familles face au poids de l'exclusion scolaire : une association tente de les épauler

Le directeur de l’école Schaller à Auderghem a entamé une action, lundi devant le tribunal civil de Bruxelles, en vue d’être réintégré. Selon son conseil, Me Hervé Hérion, la Fédération Wallonie-Bruxelles empêche son client de reprendre ses fonctions alors qu’un arrêt du Conseil d’Etat le lui ordonne. Une décision sera rendue dans les prochaines semaines.

Le directeur de l’école Schaller avait été mis à l’écart début 2019, avant qu’un arrêt du Conseil d’État ordonne sa réintégration immédiate. Mais le chef d’établissement scolaire n’a toujours pas pu reprendre son poste.

Ce dernier a dès lors entamé une action, devant le tribunal civil de Bruxelles siégeant en référé, en vue de faire appliquer la décision rendue le 30 avril dernier.

L’école d’enseignement spécialisé Schaller à Auderghem connaît d’importants problèmes au sein de son personnel depuis 2016. De nombreuses plaintes avaient alors été déposées contre la direction de l’école auprès de l’ASBL Arista, un service externe de prévention et de protection au travail.

La directrice de l’époque avait cédé sa place à une autre qui, après quelques mois, avait démissionné.

Le directeur actuel était arrivé à la tête de l’école en 2017, alors que des tensions au sein du personnel enseignant étaient toujours palpables.

Début 2019, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait décidé de le suspendre à son tour.

Belga

Partager l'article

20 mai 2019 - 19h56