Portrait: Nadia Kammachi (Ecolo) quitte son métier d’ingénieur pour devenir échevine à Anderlecht

A 38 ans, Nadia Kammachi va devenir échevine des contrats de quartier, du bien-être animal, de la rénovation urbaine et de l’hygiène à Anderlecht.

Avant de se lancer dans la campagne électorale des élections communales, Nadia Kammachi, 38 ans, n’avait jamais fait de politique. Elle deviendra ce lundi soir échevine Ecolo, à Anderlecht. Elle se chargera notamment de la rénovation urbaine, des contrats de quartier, du bien-être animal ou encore de l’hygiène.

Et pour être investie à 100% dans ce nouveau poste, cette maman de trois enfants a décidé de quitter son travail en tant qu’ingénieur de projet. Un défi qui ne fait pas peur à la jeune femme.

• Un portrait signé Fanny Rochez et Paolo Coene

Partager l'article

03 décembre 2018 - 17h40