Police de proximité : Anderlecht se félicite du projet VIRTUS et crée une antenne locale à Cureghem

La commune d’Anderlecht estime que les résultats du projet VIRTUS et de l’équipe dite CPO (Cureghem Police Operations) sont positifs depuis leur création, et annonce la création d’une nouvelle antenne locale à Cureghem, pour s’attaquer aux phénomènes qui renforcent le sentiment d’insécurité.

Anderlecht se félicite des premiers résultats du projet VIRTUS, un projet lancé sur le terrain en mai 2015 et qui doit permettre d’améliorer le cadre de vie dans le centre de la commune, grâce à un travail coordonné entre la zone de police Midi et l’administration communale. Ce projet travaille notamment sur la sécurisation des espaces, la propreté dans l’espace public et sur la prévention.

Selon la commune, sur la période mai 2017-avril 2018, par rapport à trois ans auparavant, les infractions contre la propriété (vols, cambriolages…) ont chuté de 26% et les infractions contre les personnes (agressions…) ont chuté de 25%. Par contre, les infractions liées à la drogue ont augmenté de 54%, ce que la commune voit comme une “chose positive, qui montre la proactivité des services dans ce domaine”. La commune d’Anderlecht estime également que le projet VIRTUS a notamment permis le démantèlement de la bande urbaine “Vaillance”.

L’équipe CPO devient un Koban

Anderlecht met également en avant le travail de l’équipe CPO, pour Cureghem Police Operations. Mise en place voici un an, cette équipe mène des actions dans le quartier et disposera sous peu d’un Koban, du nom des antennes locales de police mises en place dans les métropoles au Japon. Cette antenne locale sera donc installé à Cureghem et s’attaquera avant tout au sentiment d’insécurité, aux conflits de voisinage, à la propreté publique, à la prévention…

L’équipe CPO, composée de 2 inspecteurs principaux et de 13 inspecteurs, estime également avoir obtenu des résultats en une année d’activité : les infractions contre la propriété ont baissé de 24% entre août 2015 et avril 2018, les faits de criminalité avec violence ont baissé de 46% et les infractions pour faits de drogues ont augmenté de 20%, toujours selon Anderlecht “en raison de la proactivité des services”. À terme, le Koban CPO se composera de 25 personnes à temps plein, un commissaire de police et trois inspecteurs principaux.

Gr.I. – Photo : illustration BX1

Partager l'article

13 juin 2018 - 16h22