Peterbos: deux suspects placés sous mandat d’arrêt pour trafic de drogue

Deux suspects supplémentaires ont été placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction dans le cadre du dossier lié au trafic de drogue dans le quartier du Peterbos à Anderlecht, indique jeudi le parquet de Bruxelles. Mercredi, sept personnes avaient déjà été placées sous mandat d’arrêt, une autre inculpée et libérée sous condition et cinq autres libérées après audition.

Le quartier du Peterbos a fait la Une de l’actualité en avril dernier en raison de plusieurs incidents. Le parquet de Bruxelles avait alors fait savoir que depuis fin décembre, il avait ouvert une dizaine d’informations judiciaires pour tentatives de meurtre sur des policiers dans le cadre de ces incidents au cours desquels des agents de police avaient été la cible de projectiles. Dans cette affaire, un suspect avait d’ailleurs été placé sous mandat d’arrêt pour être ensuite libéré par la chambre du conseil.

Durant cette période, trois contrôleurs de la Stib avaient également été agressés par des jeunes lors d’une opération de contrôle des titres de transport. Quelques jours plus tard, une équipe de la VRT avait essuyé des jets de pierre. Pour ce dernier incident, un jeune de 14 ans avait été appréhendé au mois de juin.

En ce qui concerne l’agression des contrôleurs de la Stib, un jeune homme de 18 ans avait été arrêté. Entre-temps, la zone de police Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest) a continué d’enquêter sur un trafic de drogue dans le quartier. Cette enquête a mené mardi et mercredi à 24 perquisitions et 15 arrestations. Un kilo de cannabis, marijuana et haschich ainsi que 55.000 euros en espèces ont également été découverts.

Au total, neuf personnes ont été placées sous mandat d’arrêt, une autre a été inculpée et libérée sous condition et cinq autres ont été libérées après audition.

Belga/crédit: google street view

Partager l'article

11 octobre 2018 - 19h36