Des nouvelles caméras ont été installées à l’abattoir d’Anderlecht

Neuf nouvelles caméras ont été installées à l’abattoir d’Anderlecht, dans le but d’améliorer la surveillance et d’assurer le respect du bien-être animal. Les images seront bientôt contrôlées en externe par les inspecteurs de Bruxelles Environnement.

Au lendemain des révélations sur le traitement des animaux au sein de l’abattoir d’Izegem, la secrétaire d’État au Bien-être animal Bianca Debaets (CD&V) a annoncé l’installation de neuf caméras dans l’abattoir d’Anderlecht, seul abattoir agréé en Région bruxelloise. Quatre ont été placées dans les étables et cinq dans les zones d’abattage. Six caméras étaient déjà en service, principalement dans les zones de chargement et de déchargement des animaux. Cette décision d’installer des nouvelles caméras avait été prise en mai dernier.

Le dispositif doit encore être soumis à la Commission de la privée. Et après validation, les images, déjà utilisées en interne, pourront aussi être contrôlées en externe par les inspecteurs vétérinaires de Bruxelles Environnement. En cas d’infraction en matière de bien-être animal, sur base d’une analyse juridique, ces images pourront servir comme éléments de preuve.

Gr.I., photo Belga/Laurie Dieffembacq

Partager l'article

13 septembre 2017 - 15h59