Le footballeur Ognjen Vranjes a passé la nuit au centre pour réfugiés

Ognjen Vranjes, le défenseur bosnien mis sur une voie de garage à Anderlecht à la suite de multiples péripéties, a été arrêté par la police des frontières à l’aéroport de Charleroi alors qu’il rentrait d’un week-end en Bosnie, peut-on dans La Dernière Heure et la presse flamande. Son permis de résidence n’était pas en ordre. Il a donc été transféré à l’Office des étrangers, au centre fermé Le Caricole de Steenokkerzeel, où il a passé la nuit parmi les réfugiés, avant d’être libéré mardi matin.

Un problème avec le propriétaire de son ancien appartement semble être à la base de l’incident. Il y a quelques mois, Anderlecht a résilié le contrat de location de l’appartement où le joueur résidait. Pour des raisons inconnues, le propriétaire s’est rendu à la commune et a demandé l’annulation de la domiciliation de son ancien locataire. L’Office des étrangers continuait cependant d’envoyer ses courriers à cette adresse et les permis de travail et de séjour d’Ognjen Vranjes n’ont dès lors pas été mis à jour.

Vranjes a été libéré mardi dans le courant de la matinée, quand Fedasil a obtenu suffisamment d’informations sur la légalité de son séjour.

Belga – Photo: Virginie Lefour

 

Partager l'article

27 mars 2019 - 07h42