Grève au dépôt d’Anderlecht des Petits Riens pour les primes de fin d’année

Les travailleurs de l’usine et de la distribution se sont mis en grève car la direction a annoncé qu’elle ne payera que 50% de leur 13e mois.

Les quelque 150 travailleurs du dépôt d’Anderlecht de l’ASBL Les Petits Riens ont fait grève lundi pour demander le versement de leur 13e mois en totalité et de meilleures conditions de travail, selon une information de la RTBF confirmée par Marina Künzi, secrétaire permanente SETca pour le secteur socio-culturel du non-marchand. Une négociation est en cours.

Les travailleurs de l’usine et de la distribution se sont mis en grève car la direction a annoncé qu’elle ne payera que 50% de leur 13e mois. Ils réclament le versement de l’entièreté de cette prime de fin d’année et demandent par ailleurs de meilleures conditions de travail ainsi qu’une réduction de la charge de travail.

Beaucoup de travailleurs n’ont pas le temps de faire des pauses alors qu’ils conduisent toute la journée“, explique Marina Künzi. “A l’usine, beaucoup d’entre eux ont des maux de dos à cause de la charge de travail trop lourde. Ils doivent porter chaque jour plusieurs tonnes de vêtements“. Une négociation a été ouverte en fin d’après-midi lundi entre les représentants syndicaux et la direction de l’ASBL Les Petits Riens.

Belga

Partager l'article

03 décembre 2018 - 17h26