Découvrez   

Confinement : la coopérative Vert d’Iris tente de suivre l’afflux important de commandes

La coopérative d’Anderlecht Vert d’Iris propose des colis de légumes, de fruits, de plantes. Et depuis les mesures de confinement suite à la crise sanitaire du coronavirus, elle doit faire face à un afflux (trop) important de commandes.

Ce vendredi, les travailleurs de la coopérative doivent livrer plus de 150 commandes, au moins deux fois plus qu’à l’accoutumée. Beaucoup d’achats groupés ont été enregistrés, tout comme des commandes pour des associations du type La Ruche qui dit Oui. Mais la coopérative ne peut suivre ce train important de commandes de fruits et légumes. “Ce n’est pas évident, car même au niveau du matériel de protection, nous faisons avec trois bouts de ficelle”, explique-t-on.

Lire aussi : Notre dossier : l’agriculture locale, une réponse à la crise ?

■ Reportage de David Courier, Nicolas Scheenaerts et Laurence Paciarelli.

Partager l'article

10 avril 2020 - 17h44
Modifié le 10 avril 2020 - 17h58