Communales 2018: Eric Tomas reste le bourgmestre d’Anderlecht et s’allie à Ecolo et DéFI

Eric Tomas confirme son siège à Anderlecht. Il sera à la tête d’une majorité progressiste.

Une nuit de négociations qui débouche sur une coalition PS-sp.a-cdH-Ecolo-DéFI. Une majorité donc de 27 sièges sur 47. Eric Tomas confirme son siège avec 4102 voix de préférence. Pourtant, la Liste du Bourgmestre, composée d’élus du PS, du sp.a et du cdH, a perdu 5 sièges en six ans, pendant qu’Ecolo-Groen et le PTB ont fait une véritable percée à Anderlecht.

Le MR, qui avait d’abord mené des négociations avec Ecolo-Groen pour écarte la Liste du Bourgmestre, doit finalement rester dans l’opposition, mais annonce par voie de communiqué “une opposition politique de résistance”. “Nous rappelons qu’avec 4.729 voix de préférence notre chef de file, Gaëtan Van Goidsenhoven obtient – et de loin – le meilleur score personnel de toute la commune. A l’analyse des résultats, l’équipe du MR avait souhaité travailler en toute transparence avec Ecolo, incontestable vainqueur du scrutin d’hier”, a souligné le MR.

► Duplex avec Pierre Beaudot

Partager l'article

15 octobre 2018 - 12h48