Découvrez   

Carte riverain : un Berchemois a plus de chance de se garer près de chez lui qu’un Anderlechtois

Il est plus facile pour un Berchemois de se garer près de chez lui que pour un Anderlechtois, peut-on lire dans les colonnes de La Capitale ce samedi. C’est en tout cas ce qu’il ressort des chiffres fournis dans le rapport 2018 (dernier rapport disponible) de parking.brussels.

Comme le montre le tableau de parking.brussels disponible sur leur site internet, 2187 dérogations actives (cartes de riverain) ont été délivrées à Berchem-Sainte-Agathe alors que la commune compte 2253 places de stationnement “légales”. Avec un ratio de 0,97, Berchem est la commune où il est le plus facile pour un habitant possédant une carte riverain de se garer.

Cette carte permet à un habitant de se garer dans sa commune gratuitement. L’organisme bruxellois gère les cartes de dérogation de six communes de Bruxelles: Berchem donc mais aussi Anderlecht, Forest, Ganshoren, Jette et Molenbeek.

La situation est par contre bien plus compliquée pour un Anderlechtois. En 2018 toujours, 48.824 cartes ont été délivrées alors que la commune recensait seulement 19.150 places, soit un ratio de 2,55. Un Anderlechtois avec une carte a donc moins d’une chance sur deux de trouver une place de parking près de chez lui. Pierre Vassart, porte-parole de parking.brussels relativise toutefois dans La Capitale: « Anderlecht est la seule commune où la carte de riverain était attribuée sans indication d’échéance. Et donc, le nombre de cartes ne correspond pas à la réalité. Car sont encore comptabilisées des cartes de gens qui ont quitté la commune, qui sont décédés … Le nombre de cartes diminue d’ailleurs d’année en année. »

Derrière Anderlecht, on retrouve Forest où il manque 8380 places de stationnement pour les Forestois possédant une carte. A Ganshoren, il en manque 2005, contre 3292 à Jette, et 5427 à Molenbeek.

Le nombre de places de stationnement en voirie en Région bruxelloise était estimé en 2018 à 263.000, soit un emplacement pour 4,5 habitants. Si on ajoute les 45.000 places situées devant les garages, le ratio est d’une place de stationnement pour 3,8 Bruxellois.

A.V.