Anderlecht remonté dans les arrêts de jeu par Gand et contraint au partage

Le Sporting d’Anderlecht a cru à la victoire mais a finalement dû se contenter d’un partage spectaculaire 3-3 face à La Gantoise jeudi soir en clôture de la 13e journée de Jupiler Pro League. Les Mauves menaient encore 3-1 à six minutes de la fin du temps réglementaire mais ont subi la remontée de Gand dans les arrêts de jeu. Au classement, les Mauves sont 12es avec 14 points tandis que Gand est 4e avec 22 unités au compteur.

Décevant face à Eupen le week-end dernier, Anderlecht devait se frotter à un adversaire d’un tout autre calibre ce jeudi. Les Buffalo’s ont d’ailleurs imposé leur jeu dans les premières minutes de la rencontre mais ont trop tergiversé aux abords du rectangle pour inquiéter Hendrik Van Crombrugge. Les Bruxellois ont bien répondu à ce temps fort en trouvant immédiatement le but du 1-0 sur un mouvement de contre très bien orchestré et conclu par une reprise au deuxième poteau de Yari Verschaeren (17e). Gand, grâce à un superbe assist de Vadis Odjidja, est parvenu à égaliser très rapidement sur une déviation de Laurent Depoitre (24e) mais a peu à peu perdu le contrôle du match au profit d’Anderlecht. Il a d’ailleurs fallu un Kaminski en grande forme pour repousser les tentatives de Verschaeren et de Saelemakers avant la pause(41e).

Au retour des vestiaires, Anderlecht a continué à faire bonne impression. Friands de passes courtes et de combinaisons rapides, les petits formats anderlechtois ont mis le pied sur le ballon et progressivement amené le danger. Mais il a bien fallu un penalty pour une faute de Brecht Dejaegere sur Sambi Lokonga pour débloquer la situation. Kemar Roofe a d’abord transformé pour donner l’avantage aux siens (68e) avant d’en planter un deuxième sur une jolie frappe enroulée du droit pour faire 3-1.

Les Bruxellois ont reculé face à la réaction gantoise. Van Crombrugge devait sortir le grand jeu face à Roman Bezus (80e) mais ne pouvait pas empêcher le but du 3-2 trois minutes plus tard sur un penalty transformé en deux temps par Roman Yaremchuk (83e). Acculés dans leur rectangle, les hommes de Franky Vercauteren ont craqué dans les derniers instants de la rencontre suite à un coup de tête d’Igor Plastun (90e+4).

Texte et image: Belga

Partager l'article

01 novembre 2019 - 12h01