Football : le RSC Anderlecht contraint au match nul à l’Antwerp en ouverture du championnat (0-0)

Anderlecht's Nicolae Stanciu, Anderlecht's Leander Dendoncker and Anderlecht's Sven Kums pictured after the Jupiler Pro League match between Royal Antwerp FC and RSC Anderlecht, in Deurne, Friday 28 July 2017, on the first day of the Jupiler Pro League, the Belgian soccer championship season 2017-2018. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Le match d’ouverture de la saison 2017-2018 s’est terminé vendredi par un match nul (0-0) entre l’Antwerp et Anderlecht dans un stade du Bosuil en pleine rénovation.

Les Anversois ont logiquement entamé cette première face aux champions avec une motivation supplémentaire. Geoffrey Hairemans était remuant au milieu du jeu et Dylan Batubinsika a fait comprendre à Lukasz Teodorczyk qu’il était prêt pour un duel musclé (5e). Le premier fait d’armes est venu de l’arbitre, Jonathan Lardot, qui a demandé de changer le ballon, mal gonflé (10e). Alors que l’Antwerp a pris l’initiative à son compte, c’est le capitaine anderlechtois Sofiane Hanni qui a décoché le premier tir cadré. Sinan Bolat l’a facilement capté (20e). Anderlecht n’a pas enclenché le turbo même si Dino Arslanagic a écopé de la première carte jaune de la saison pour une faute professionnelle sur Hanni (28e). Les Anversois ont pris petit à petit l’ascendant, forçant des coups francs et des corners. Sur l’un d’eux, complètement isolé au second poteau, Reda Jaadi n’a pas cadré sa reprise (32e). Lancé par Obbi Oularé, Stallone Limbombe est lui aussi passé près du but : Matz Sels est sorti pour écarter le danger (36e). Tablant sur le contre, les Anderlechtois en ont placé un rapide que Teordoczyk a gaspillé. Alors qu’ils étaient à trois contre deux, le Polonais a manqué son décalage vers la droite à l’entrée du rectangle (34e).

Anderlecht's Uros Spajic and Antwerp's Faris Haroun fight for the ball during the Jupiler Pro League match between Royal Antwerp FC and RSC Anderlecht, in Deurne, Friday 28 July 2017, on the first day of the Jupiler Pro League, the Belgian soccer championship season 2017-2018. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

En début de deuxième période, Anderlecht a commencé à constuire de l’arrière avec les montées d’Ivan Obradovic et Dennis Appiah. Malgré des centres des latéraux peu précis, les Bruxellois se sont montrés plus dangereux. Coup sur coup, isolé par Hanni, Alexandru Chipciu a manqué sa reprise (59e) et alors qu’il a devancé Arslanagic, Teodorczyk a tiré quelques centimètres à côté. Malgré la montée au jeu de Joeri Dequevy à la place d’Oularé (59e), l’Antwerp est resté collé dans son rectangle et a tout fait pour briser le rythme de la rencontre. Cela chauffait: Bolat a sauvé son équipe sur un envoi de Hanni (72e) et Jannes Vansteenkiste a écarté sur la ligne une reprise de près d’Uros Spajic (73e).

René Weiler a alors décidé de modifier son dispositif en remplaçant un défenseur, Appiah, par un milieu Nicolae Stanciu (74e). Anderlecht a poursuivi ses raids mais Bolat n’a pas laissé paraître le moindre signe de fébrilité. L’ancien gardien de Genk, du Standard et du Club Bruges a préservé le “clean sheet” à la grande joie des supporters anversois qui fêtaient ce point comme une victoire. (avec Belga, photos Belga/Virginie Lefour)

Partager l'article

28 juillet 2017 - 22h45

Trouvez un emploi avec Stepstone :