C’est officiel : le White Star disparaît, sur décision du tribunal

La 1re chambre du tribunal de première instance francophone de Bruxelles a ordonné la dissolution du White Star Bruxelles, en raison du non-paiement de nombreuses dettes à l’encontre de diverses sociétés.

Selon le tribunal, le White Star s’était engagé à régler la moitié de sa dette envers trois sociétés d’ici le 26 septembre 2017. Aucun des engagements n’a été respecté. Le tribunal a donc ordonné la dissolution du White Star Bruxelles.

Le club, qui n’a jamais pu jouer cette saison en D2 amateurs en raison de l’absence de stade à sa disposition, disparaît donc après deux ans devant la justice, alors que le club avait connu une première liquidation en 2013…

Les dirigeants du club, qui avaient repris la structure en avril 2013, espéraient en effet atteindre la Division 1A en août 2016, mais l’Union belge de football en avait décidé autrement : le club ne remplissait pas les conditions exigées pour obtenir la licence professionnelle et le club a dû redescendre en D1 amateurs.

Le club a depuis lors été en proie à de nombreux problèmes financiers et s’est vu refuser l’accès au stade Edmond Machtens à Molenbeek, qu’il occupait au côté du RWDM depuis l’été 2014. Le White Star était finalement interdit d’entrée au stade molenbeekois en août dernier, sur décision de la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans.

Depuis lors, le White Star n’a joué que deux rencontres, en Coupe de Belgique, et s’est retrouvé éliminé le 13 août dernier au troisième tour de la Coupe face au Sporting Bruxelles (0-8), actif en première provinciale.

Gr.I. – Photo :

  • Découvrez ci-dessous le jugement annonçant la dissolution du White Star :

Partager l'article

25 octobre 2017 - 18h13