38 et 25 millions: les prix fous que demandent Anderlecht pour Dendoncker et Hanni

 

Anderlecht's Lukasz Teodorczyk celebrates after scoring the 1-2 goal with Anderlecht's Leander Dendoncker and Anderlecht's Sofiane Hanni at the Jupiler Pro League match between Sporting Charleroi and RSC Anderlecht, in Charleroi, Thursday 18 May 2017, on day 9 (out of 10) of the Play-off 1 of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Le RSC Anderlecht, champion de Belgique 2017, demande 38 millions d’euros pour Leander Dendoncker et 25 millions pour Sofiane Hanni. Une stratégie qui semble servir à effrayer les clubs intéressés.

Anderlecht veut faire plus que de la figuration en Ligue des Champions la saison prochaine. Pour arriver à ses fins, le club bruxellois compte conserver ses piliers au moins une saison de plus. Avec le départ de Youri Tielemans à l’AS Monaco en mai pour 25 millions d’euros et une qualification directe pour les poules de Ligue des Champions, les caisses du club ont déjà bien été renflouées. Ce qui lui permet le luxe de ne pas devoir vendre ses joueurs.

L’Atletico Madrid et Everton ont déjà signalé leur intérêt pour Leander Dendoncker. Bien que sa valeur marchande tourne autour des 23 millions d’euros, Anderlecht n’en demande pas moins de 38 millions. Une stratégie que d’autres clubs (en Belgique ou à l’étranger) utilise depuis des années.

Hanni est de son côté convoité par un club du Subtop allemand. Arrivé de Malines pour la modique somme de 2 millions d’euros, le club de la capitale en veut 25 millions. Le joueur ne souhaite pour l’instant pas quitté le Parc Astrid et une revalorisation salariale l’attend à la rentrée.

Partager l'article

15 juin 2017 - 15h38