1/4 de finale retour: Anderlecht et Genk peuvent rêver de poursuivre leur parcours en Europa League

ANDERLECHT_EQUIPEJeudi soir (21h05), le football européen vivra les quarts de finale retour de l’Europa League. Anderlecht va devoir marquer au moins un but à Old Trafford s’il veut éliminer le prestigieux Manchester United après son partage méritoire au stade Constant Vanden Stock (1-1). Le Racing Genk, revenu du Celta Vigo avec une défaite encourageante (3-2) compte sur l’avantage de jouer à la Luminus Arena pour rejoindre la première demi-finale européenne de son histoire.

La Belgique n’a plus compté deux clubs à ce stade des compétitions européennes depuis 1992-93 quand le Club Bruges figurait dans le Top 8 de première édition de la Ligue des Champions. L’Antwerp se hissa cette saison-là en finale de la Coupe des vainqueurs de Coupes (battu par Parme et Georges Grun 3-1). Confortable leader des play-offs I, Anderlecht peut aborder son déplacement sur les terres des hommes de José Mourinho sans pression. ManU a remporté ses cinq précédentes rencontres européennes à domicile et reste sur une belle démonstration en Premier League face à Chelsea (2-0). L’histoire d’Anderlecht chez les Red Devils ne joue pas en faveur des hommes de René Weiler. Les Mauves ont concédé 18 buts en trois déplacements à Manchester dont un 10-0 en septembre 1956 qui demeure le plus gros succès européen de MU et le plus lourd revers d’Anderlecht. S’il rejoint sa première demi-finale européenne depuis 1989-90 (avant de perdre la finale de la Coupe des Coupes contre la Sampdoria 2-0 a.p.), Anderlecht aura réalisé un véritable exploit. Le gardien espagnol Ruben et le défenseur sénégalais Kara; absent ce week-end à Ostende, pourraient être rétablis jeudi.

Genk rêve de rééditer le glorieux passé de Waterschei (dont la fusion avec Winterslag a formé Genk en 1988). Le Thor avait atteint les demi-finales de la Coupe des Coupes en 1983 en sortant le PSG en prolongations. Il avait été éliminé ensuite par Aberdeen. Les hommes d’Albert Stuivenberg ont manqué les play-offs I. Ils n’en alignent pas moins les succès en play-offs II et en Europa League (jusqu’à son déplacement à Vigo). De quoi engranger la confiance pour aborder au mieux le club galicien. Le Celta qui compte dans ses rangs l’international espoir belge Theo Bongonda, mise sur l’Europa League pour sauver sa saison. Sa 10e place actuelle en Liga ne lui permet pas d’ambitionner autre chose. En net regain de forme, les « Ciel et blanc » se sont fait une spécialité de gagner leurs dernières rencontres européennes en déplacement sur la marque de 0-2 (au Panathinaïkos, au Shakhtar Donetsk et à Krasnodar). Genk est prévenu. (Belga)

Partager l'article

19 avril 2017 - 11h40