facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Schaerbeek : vaste opération policière dans le milieu nigérian de la prostitution

prostitution-belga

La division de recherche traite des êtres humains de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a, en collaboration avec la zone de police locale Bruxelles Nord, démantelé un important réseau criminel qui se livrait à de la traite des êtres humains par le biais de la prostitution dans le quartier nord de Bruxelles, indique-t-elle dans un communiqué jeudi. L’enquête, la plus importante du genre, s’est étendue sur plusieurs mois.

Cinq suspects, dont un suspect principal, ont été déférés devant le juge d’instruction. Le parquet de Bruxelles avait déjà annoncé jeudi que des perquisitions avaient été menées dans un quartier de Schaerbeek, en lien avec la prostitution.

Les enquêteurs ont mené plusieurs perquisitions simultanément à plusieurs endroits en Belgique. Ils ont ainsi perquisitionné les planques des suspects, les « safehouses » dans lesquelles les victimes seraient logées, et une trentaine de maisons closes du quartier bruxellois de la prostitution, que le suspect principal se serait officieusement appropriées.

L’enquête ciblait les activités criminelles d’une proxénète nigériane qui aurait pris du galon au cours des dernières années dans le quartier bruxellois de la prostitution. Elle aurait recruté des jeunes filles au Nigeria pour les faire venir à Bruxelles en faisant appel à des trafiquants. « Ce procédé serait pratiqué au niveau international dans le milieu nigérian de la prostitution », selon la police. Celle-ci précise qu’au sein du milieu nigérian de la prostitution forcée, certaines techniques sont utilisées au niveau international pour recruter de jeunes, voire très jeunes, filles au Nigeria, et les faire ensuite venir en Europe en faisant appel à des trafiquants. Une fois arrivées en Europe, elles seraient prises en charge dans le milieu de la prostitution, sous le contrôle d’une proxénète nigériane.

« A la demande d’une proxénète, les filles sont généralement recrutées dans la région de ‘Benin-City’. La proxénète leur fait miroiter un bel avenir en Europe et leur fait subir avant le départ une cérémonie vaudou lors de laquelle elles jurent obéissance. »

Après avoir fait ce serment, les filles sont ensuite transportées, généralement en groupes, par les trafiquants nigérians jusqu’à la côte libyenne. Ce voyage périlleux dure de plusieurs semaines à plusieurs mois. Durant celui-ci, les filles subiraient des viols réguliers par les trafiquants et leur entourage. Plusieurs filles décéderaient au cours du voyage en raison de ces conditions éprouvantes. Une fois arrivées en Europe, elles seraient quasi immédiatement introduites dans le quartier local de la prostitution et doivent gagner le montant préalablement convenu en tant que prostituées.

Dans le quartier bruxellois de la prostitution, des filles seraient contraintes de se prostituer pour rembourser une « dette » de 45.000 euros. En cas de désobéissance ou de tentative d’évasion, les familles de ces filles restées au pays feraient l’objet de menaces, extorsions, coups, enlèvements, voire assassinats.

« Les enquêteurs de la police fédérale ont identifié une trentaine de jeunes filles qui auraient toutes été victimes de ces pratiques et auraient travaillé dans le quartier bruxellois de la prostitution. Les perquisitions ont également permis d’intercepter plusieurs personnes signalées », ajoute le communiqué. Plusieurs personnes en séjour illégal ont également été mises à la disposition de l’Office des étrangers.

(Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Les agressions envers des agents de la SNCB repartent à la hausse

Pour la première fois depuis 2010, le nombre d’agression envers le personnel de la SNCB repart à la hausse, avec 238 agressions et durant le premier trimestre 2017, donnant lieu à 592 jours d’incapacité de travail, rapportent les titres Sudpresse et Het Nieuwsblad samedi. lire plus

Belga

19 août 2017 Magnette: "J'ai sous-estimé le sens de l'irresponsabilité politique de B. Lutgen"

« J’ai sous-estimé le sens de l’irresponsabilité politique de Benoît Lutgen (cdH) », affirme samedi l’ancien ministre-président wallon Paul Magnette (PS), dans un entretien accordé à L’Echo. « J’ai été surpris. Et ai sous-estimé le sens de l lire plus

Belga

19 août 2017 Un autre proche d'un leader du cartel Sinaloa arrêté aux Etats-Unis

Alvaro Lopez-Nunez, frère d’un haut responsable du cartel de drogue Sinaloa, Damaso Lopez-Nunez, a été arrêté aux Etats-Unis dans la ville de Nogales, à la frontière avec le Mexique, selon un communiqué du département américain de lire plus

Belga

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/