Tensions à Saint-Josse suite à l’attribution d’un local communal à une proche du PS local

CAPOUELors du dernier conseil communal du 24 avril, la majorité a demandé à l’ensemble du conseil communal d’approuver la location d’un local commercial. Le local, appartenant à la commune, a donc été loué à une société qui souhaite le transformer par la suite en pâtisserie.
Jusqu’ici, rien d’alarmant. Mais la nouvelle ravive les tensions à Saint-Josse, à l’approche des élections communales de 2018. Si bien que l’opposition Ecolo/Groen dénonce un terrible manque de transparence sur fond de clientélisme. Selon l’opposition, il n’y a pas eu de consultation, les conseillers n’ont jamais eu accès au dossier et n’ont pas pu prendre connaissance des différents candidats à la location de ce local.
Les conseillers de l’opposition avait alors demandé à ce que le vote soit repoussé, en vain.
Pourquoi clientélisme ? La gérante de la société qui bénéficiera de la location serait proche du PS local, selon Thierry Balsat, conseiller communal de l’opposition qui s’est exprimé aujourd’hui dans La Capitale.
L’échevin en charge du dossier répond et nie les accusations : « Nous n’avons effectivement pas publié d’annonce dans les journaux, mais tout le monde savait bien que ce local était à louer (…) ».

 

Photo : Instantstreetview

 

 

 

Partager l'article

29 avril 2017 - 04h00