Saint-Gilles et Forest : des zones de parking payant qui posent question

Dans le quartier de l’avenue du Roi, à la frontière entre les communes de Saint-Gilles et de Forest, les riverains doivent faire face à un problème de mobilité délicat : les zones de parking payant des deux communes sont bizarrement indiquées et les P.V. sont monnaie courante, selon que vous soyez citoyen de Saint-Gilles ou de Forest.

Imaginez : vous entrez dans la rue de Serbie ou l’avenue Clémentine, voire l’avenue du Roi, et vous découvrez alors un panneau indiquant la fin d’une zone de parking payant, avant de voir apparaître un autre panneau révélant le début d’une nouvelle zone de parking payant. Pouvez-vous vous garer entre ces deux panneaux et bénéficier d’une place gratuite pour votre véhicule ? Devez-vous prendre un ticket à l’horodateur de la commune de Saint-Gilles ou à celui de Forest ?

Pour les riverains de Saint-Gilles et de Forest, le problème est quotidien. Bon nombre d’automobilistes ont ainsi déjà été surpris de voir un P.V. sur leur pare-brise car ils sont en fait à quelques mètres de la limite de leur commune et ne peuvent donc bénéficier d’une place de parking malgré leur carte de riverain. Car cette carte ne concerne qu’une commune, et peut du coup coûter cher si le riverain en question se trouve sur le territoire d’une autre commune.

Certains habitants de ce quartier proposent ainsi aux autorités de Saint-Gilles et de Forest de fusionner les deux communes sur le plan du stationnement, afin d’obtenir une carte de riverain qui serait acceptée sur les deux territoires. Mais l’initiative est encore loin d’être lancée. Et sur les réseaux sociaux, les photos de ces panneaux de stationnement payant font beaucoup rire les internautes, qui évoquent une nouvelle fois un certain surréalisme à la belge. (Gr.I.)

  • Images de Nicolas Franchomme.

Partager l'article

01 novembre 2017 - 17h13