Saint-Gilles : le conseiller communal Aziz Albishari quitte Ecolo

Il y pensait depuis un certain temps, arrivant en fin de mandat, il vient de le confirmer, Aziz Albishari quitte le parti Ecolo au sein du Conseil communal de Saint-Gilles. Un problème de catholicisme et de laïcité qui fait penser à ce qu’il s’est passé avec Marie Nagy au sein de la Ville de Bruxelles.

“Rouge à l’intérieur, vert à l’extérieur, je suis pastèque”, Aziz Albishari nous l’avait déjà dit de cette manière il y a une dizaine d’année et le redit aujourd’hui, “dans le fond rien a changé”, “je suis socialiste, pas du parti socialiste, mais socialiste de cœur avec d’importantes valeurs écologiques”. C’est pour ces raisons qu’Aziz Albishari avait choisi de rejoindre le parti Ecolo en 2004. Mais pour le conseiller saint-gillois, le catholicisme prend de plus en plus d’importance dans le parti des verts et ça lui pose un problème. “Il est de plus en plus difficile de défendre la laïcité” souffle-t-il, “ce qu’il s’est passé avec Marie Nagy à la Ville de Bruxelles a clairement pesé dans ma décision”.

“Ce n’est pas une question de personnes, j’ai beaucoup de respect pour Zakia Khattabi (co-présidente du parti, ndlr), mais je ne pouvais plus rester”. Nos confrères de Sudpresse parle tout de même de relations difficiles avec Alain Maron et Catherine Morenville.

Aziz Albishari siégera dorénavant comme indépendant, il ne se prononce pas sur un éventuel rapprochement avec un autre parti.

Partager l'article

25 octobre 2017 - 20h17