Yasmine, 3 ans, enlevée par son père à Saint-Josse : la famille est sans nouvelle

Yasmine, une fillette âgée de trois ans, a été enlevée par son père durant le week-end du 26 mai dernier à Saint-Josse-ten-Noode et n’a toujours pas été retrouvée depuis. Le parquet de Bruxelles, qui avait ouvert une enquête afin de déterminer la raison pour laquelle le père de l’enfant ne l’a pas ramenée à sa mère à la date prévue, a lancé de nombreux devoirs d’enquête. Selon RTL, le père de l’enfant serait radicalisé et pourrait l’avoir emmenée sur une terre de djihad. Le parquet n’a pas souhaité commenter cette information.

La mère de la petite Yasmine avait lancé un avis de recherche après que son ex-compagnon n’a pas ramené l’enfant chez elle à l’issue du droit de visite.

Selon RTL, le père a emprunté l’identité d’un complice et a voyagé en bus vers l’Allemagne, puis l’Italie. Il a ensuite pris le bateau vers la Grèce où son téléphone a bipé pour la dernière fois. Deux mandats d’arrêt internationaux auraient été lancés contre le père, auteur du rapt, et son complice. Toujours d’après la même source, le père était en liberté conditionnelle mais serait parvenu à se débarrasser de son bracelet électronique. Il serait en outre radicalisé et pourrait avoir emmené sa fille en Syrie ou dans une autre terre de djihad. Le parquet n’a toutefois pas donné suite à ces informations. (Belga)

Partager l'article

12 juin 2017 - 18h00