“La voiture de société, passons l’éponge” : une pétition pour une meilleure mobilité

A quelques jours du début de la semaine de la mobilité, le débat sur la voiture de société revient sur la table. L’association les Bloemekets lance une pétition contre les avantages fiscaux admis pour les voitures de société et pour une meilleure mobilité.

Plusieurs constats ont poussé les jeunes bruxellois de l’association des Bloemekets à lancer cette pétition. Tout d’abord la mobilité et le classement de Bruxelles dans le top 10 des villes les plus congestionnés d’Europe, mais aussi la qualité de l’air.

Outre l’aspect environnemental (incitant à rouler et à changer régulièrement de véhicules), les Bloemekets estiment qu’ “au lieu de financer les voitures de société, l’Etat belge devrait améliorer l’offre et les infrastructures pour les navetteurs (parkings de dissuasion, transports en commun) et pour les cyclistes, afin de proposer des solutions efficaces et durables aux problèmes de mobilité actuels”. Ils ajoutent : “Il est difficile de renoncer à des avantages comme une voiture à coûts réduits et à la gratuité du carburant et des entretiens. Pourtant ceux qui en bénéficient doivent garder à l’esprit tous les problèmes générés par cette situation concernant l’environnement, l’égalité sociale et la mobilité”.

 

 

 

 

Partager l'article

12 septembre 2017 - 13h24